mardi 22 février 2011

D comme devant...

Là on commence à toucher du doigt le Graal, la fameuse Type D. Ici dans sa version initiale, short-nose et sans dérive. Oublié, le châssis tubulaire de la type C. Bonjour la monocoque en aluminium avec berceau avant tubulaire. Tous les gènes de la type E, quoi !
Ce qui est beau fonctionne bien, dit-on. La Type D le prouve par 3 victoires consécutives au Mans en 1955,56 et 57. D comme devant... toujours devant.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire