Le garage de Gil Jourdan

Dossier Gil Jourdan: premier volet "Libellule s'évade"

Voila, j'ouvre le dossier "Gil Jourdan et ses automobiles". Par "ses" automobiles, j'entends les automobiles rencontrées dans ses albums, pas seulement les siennes.
Premier album daté de 1956-1957:


Ouvrons le bal avec ma reprise en B2b de la couverture qui met en valeur ce premier véhicule, la Peugeot 202.

Le fuseau a rétréci au lavage...

Le fuseau de Sochaux à la sauce B2b, ça donne ça !
Mignonne la petite...
Pas de doute, c'est bien dans une Peugeot 202 BH de 1948 ou 1949 que l'ami Libellule s'est fait la belle malgré lui...
Avec ses roues tôle, ses petits enjoliveurs chromés et son sabot sur l'aile arrière, cette BH maquillée en taxi par Gil Jourdan a donc déjà 8 ans, de là à expliquer ses petits problèmes de gicleur ...



Datation car born 48

Petit passe-temps perso, déterminer l'année modèle des automobiles dessinées dans mes BD préférées.
La Peugeot  de Gil est bien une 202 BH année 1948 ou 1949 (dernière année de production)
Les explications sont dans le dessin.


Ma source: "Toutes les Peugeot" de René Bellu.
Je vais compléter ce post avec la version couleurs un de ces quatre.

Gil, la suite ...en 4cv

Nouveau pensionnaire dans la ménagerie automobile de Gil Jourdan, la mythique Renault 4cv. A y regarder de plus près, c'est même la première visible et la plus présente dans ce premier album.
Seulement, cette sympathique mamie m'a donné du fil à retordre et a nécessité 2 essais préliminaires.




Four...go!...net...et pourtant c'est pas une pub pour JexFour !

Gil, la suite ...et quelle suite, une ch'tite Citroën 2CV fourgonnette (dans l'album, aussi jaune que le costume de Libellule, c'est dire si ça pète !)
Un vrai régal à dessiner. J'avoue une correction au Tipex pour cause de poignée de porte pas au bon endroit.



S.O.S. dare-dare

Je suis tombé sur un os.
Impossible d'identifier la voiture qui vient après la vénérable deudeuche dans l'album.
J'ai presque épuisé mes sources d'info habituelles, rien ne correspond.
Il faut dire que l'indice de départ est mince, un bout de carrosserie dans une des cases de la planche 6.


Si vous avez une piste, n'hésitez pas, la caricature suivra... 

203, sans eux, sans tous ceux qui la veulent...

La voiture suivante, en attendant d'identifier notre belle inconnue du message précédent, est le premier best-seller de Sochaux au lendemain de la guerre, la 203.
Une seule apparition dans cet album mais on la retrouvera plus tard comme par exemple dans "Les cargos du crépuscule".




Ici une version de 1955 avec les nouveaux feux à l'arrière sur les ailes.

Mon point Ford

Visible en arrière plan de la planche 24, cette probable Ford 1937 est en grande partie masquée par un autre véhicule de type indéterminé. On en voit pas grand chose mais sa calandre caractéristique et son pare-brise en 2 parties m'ont orienté vers ce choix...


Il reste une forte probabilité que cela soit aussi une Matford V8. A creuser donc...

Moteur, ça tourne...traction !!!

Retour aux affaires...celles de Gil Jourdan dans "Libellule s'évade", bien sûr !
Donc, une automobile incontournable des années 30, 40 et même 50, la traction avant.


Aie, voila l'inspecteur Crouton !

Fallait que ça arrive, voila l'inspecteur Crouton qui débarque avec sa 11 légère, modèle 36 quai des orfèvres !


Gil a l'abordage

Visible a 2 reprises dans ce premier album de Gil Joudan, cette Renault Frégate représente le haut de gamme de la marque de l'époque, surtout dans cette version "Amiral" modèle de 1954 reconnaissable à sa calandre 3 barres, ses baguettes et ses sabots chromés et ses anti-brouillard de série.




Le taxi de Nello

La suite des aventures de Gil Jourdan dans "Libellule s'évade" nous amène en Italie.
Qui dit Italie, dit Fiat et dans les années 50, la Fiat 1100 est la reine des Taxis.
Nello Malabarte prend à 2 reprises le taxi. Le problème, c'est que je préfère la décoration bicolore du premier et le décors de la case du second. J'ai donc fait un mixage des deux.
Avanti !



Jeep pense et puis j'oublie...

Case suivante...
Petit rappel, Gil débarque dans le port italien de Gênes à la poursuite de Nello Malabarte et l'inspecteur Crouton, sans papier, se fait embarquer par la Police italienne dans cette petite Jeep Willys


Petite erreur de cadrage sur ce dessin mais tant pis !

Hep taxi !!!

Toujours en Italie,  Gil et Libellule utilisent un taxi Fiat 1100  modèle 1949 pour suivre celui de Nello.
Après vérification sur le dessin de M. Tillieux, le modèle exact est une 1100 BLT (version longue Taxi) comme le prouve la position des poignées de portes horizontales alors que mon dessin est celui d'une 1100 B.



Alfa dans le décor

Les affaires reprennent du coté de Gil Jourdan car son garage s'enrichit d'une Alfa Roméo 1900.
Cette dernière est visible en haut de la planche 38A, dépassant sous la pluie le taxi ou Nello Malabarte se prépare à monter.



Le garage de Gil...suite et presque fin

Et oui, on continu !
Nous sommes toujours en Italie à la poursuite de Nello, dans cette fameuse case 38A ou nous avons déjà trouvé une Alfa 1900 et une Fiat 1100. Mais on y trouve aussi une petite Fiat 600 Multipla.
Elle n'est pas bien grande et d'une teinte passe-muraille, mais elle mérite mieux que cela, non ?

 

Noire, imper et trépasse

Pour Nello Malabarte, cette vieille guimbarde aurait du être la dernière demeure de ce brave Gil, 6 mètres sous la surface, quelque part le long de la côte italienne, non loin du port de Gênes.
Seulement, c'était mal connaitre notre détective...
En attendant, j'aimerai bien définir avec précision ce véhicule dessiné à partir de la case 42B !
Wikipédia, sur la page dédiée à cet album, nous informe qu'il s'agit d'une Fiat 508 Balilla...
Seulement voila, ce n'est pas mon avis !
Certes, nous sommes en Italie.
Certes, il s'agit bien d'une voiture des années 30.
Certes, de loin, elle ressemble bien à une Fiat 508...mais certains indices me font penser à un autre véhicule.
Vous avez une idée ?

 

Noire, imper et trépasse (2)

Voici donc ma liste de points remarquables concernant cette automobile.
Beaucoup sont communs à différents modèles européens des années 30 comme par exemple les portes antagonistes.
Il est d'ailleurs amusant de voir que Maurice Tillieux a hésité sur ce point. Les poignées de portes sont cote à cote au centre mais une charnière centrale subsiste en bas de la carrosserie. Visible sur les dessins de la planche 42B, elle disparait sur les planches suivantes.
Toujours pas d'idée ?




Les jeux sont faits

Retour sur cette énigme à 4 roues.
La liste des prétendants est pour moi la suivante:

Fiat 508 Balilla
Citroën C4-8
Citroën Rosalie
Peugeot 201
Renault Primaquatre/Monaquatre

Toutes ces voitures se ressemblent énormément, difficile d'être sur. Malgré tout, en y regardant de plus près, un modèle se détache un peu des autres...

Et Mona s'enlisa...

Pour l'antépénultième véhicule de l'album "Libellule s'évade", voila, mon choix:

une Renault Monaquatre de 1932
Dans cette version très dépouillée avec parechoc tube, elle colle parfaitement au dessin de Maurice Tillieux.
On y retrouve en particulier ce radiateur large et plat spécifique à cette année, les phares plats reliés par une barre, les portes antagonistes aux fenêtres rectangulaires, le fronton plat, etc ...
Seul le parechoc de type Citroën C4 dénote un peu mais c'est certainement volontaire, histoire de brouiller un peu les pistes.
 




Der de der

Voici donc l'ultime automobile visible à la dernière case de l'album. Je précise bien "automobile" car effectivement cette Peugeot 403 n'est pas seule dans cette dernière vignette et de loin s'en faut...
C'est un modèle de 1956 reconnaissable à une particularité, il n'y a pas encore de clignotant sous les phares et les bras articulés sont donc présents au niveau de la custode.






9 commentaires:

  1. je viens de voir la perfection, tant dans la réalisation que dans le sujet. tous les choix me conviennent. bravo. c'est exactement ca à quoi je tends... le génie en moins!
    m.dubo

    RépondreSupprimer
  2. je veux des posters de tout ça pour retapisser ma chambre. tout est parfait, autant dans la réalisation que dans le choix des sujets!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Salut et merci Olivier,
      j'ai mis tes 2 commentaires ;o)
      Bon, pour le génie, on repassera hein...ou alors il faut que je me trouve une lampe à huile à ma taille et que j'y passe reste de mon existence à espérer !
      Pour passer du post-it au poster, c'est possible mais pas trop adapté quand même, tu en conviendras ;o)
      Tous mes vœux pour tes futurs projets...le génie sera peut-être au rendez-vous, pour le savoir, pas d'autre solution, aller de l'avant !

      Supprimer