samedi 19 février 2011

Saga à fric XK

Je préviens tout de suite, on continue sur une petite série de profils Jaguar. La matinée a été plus que profitable avec 6 post-it dans le panier...
Le premier de cette série met à l'honneur la bombe du salon de Londres de 1948, j'ai nommé, la XK120, ici dans sa version roadster de 1951.
Alors pourquoi ce petit nom de XK120 ?
XK, c'est l'appellation de ce fabuleux moteur 6 cylindres en ligne et 120 pour 120 miles per hour. Belle carte de visite en 1948, non ?


Ma doc: Guide Jaguar de Bernard Viart

Aucun commentaire:

Publier un commentaire